Salaires et impôts à Barcelone

Le salaire minimum légal est de 748,30€  par mois (chiffres de 2011).

Si vous avez résidé plus de 183 jours (soit 6 mois) en Espagne durant une année fiscale, comme tous ceux qui y exercent une profession et qui y perçoivent leur salaire, vous serez considéré comme résident fiscal. Vous devrez alors payer des impôts sur le revenu dans le pays.
Pour éviter la double imposition, l’Espagne a signé une convention avec plusieurs pays dont la France. La liste complète est consultable sur le site Internet de l’Agencia Tributaria.

En Espagne, les impôts sont retenus à la source (directement sur le salaire). Afin de régulariser les versements, Chaque contribuable est tenu de remplir une déclaration d’impôt à renvoyer avant le 30 juin, date du début de la « Campana de Rentas ». Des abattements et des déductions sont possibles selon votre situation personnelle (nombre d’enfants à charge par exemple) ou professionnelle (déductions des frais de déplacement..). Pour vous donner une idée, parmi les charges déduites sur le salaire, on retrouve les cotisations de sécurité sociale, le chômage, la formation et l’IRPF (Impuesto sobre la Renta de las Personas Físicas).

Les taux d’impositions varient de 18 à 43 % selon les salaires.

Une version française du document de référence de l’imposition des non-résidents est disponible en pdf.

Retrouvez les annonces d'emploi à Barcelone sur et